Définition Évolution Symptômes


Définition

Une attaque de panique est caractérisée par une forte crise d’angoisse associée à une impression de mort imminente, d’une sensation de devenir fou ou perdre le contrôle de soi et commettre un acte anormal (par exemple : se jeter par la fenêtre, provoquer un accident, se rouler par terre en hurlant…). Elle s’accompagne d’un sentiment de perte de contrôle de la situation.

Le début est brutal ou rapidement progressif et les symptômes atteignent leur maximum en moins de 10 minutes. La résolution de la crise se fait en quelques minutes à moins de 2 heures, laissant place à une sensation de soulagement et assez fréquemment à une fatigue intense.

 


Évolution

crise d'angoisse aigüe

Les attaques de panique surviennent le plus souvent à un moment compréhensible, ne laissent pas d’autre séquelle qu’un mauvais souvenir et n’entraînent pas de modification du comportement et du mode de pensée : on arrive à reprendre la vie comme avant.

Ces crises d’angoisse aigües peuvent arriver à tout le monde et ne relèvent pas d’une prise en charge particulière en dehors de la phase aigüe.

Ces crises peuvent dans certains cas se répéter et se chroniciser. On parlera alors de trouble panique. Cette répétition des crises nécessite en revanche une prise en charge spécifique.

 


Symptômes

Si le déroulement d’une attaque de panique est assez stéréotypé d’un patient à l’autre, les symptômes sont hétérogènes.

On distingue 4 types de symptômes : psychiques, psychomoteurs, physiques, neurovégétatifs.

Symptômes psychiques d'une attaque de paniqueSymptômes psychiques

Les symptômes psychiques d’une attaque de panique associent :

  1. une sensation de danger, de catastrophe, voire de mort imminente,
  2. une amplification péjorative des stimuli ambiants,
  3. une déréalisation (sensation de transformation de l’ambiance),
  4. une dépersonnalisation (sensations corporelles bizarres, impression de transformation corporelle),
  5. une perplexité,
  6. une incapacité à fixer l’attention,
  7. une sensation d’impuissance à agir, à penser.
Symptômes psychomoteurs

Ils se manifestent sous forme d’une inhibition ou d’une perte d’initiative pouvant aller du ralentissement jusqu’à la stupeur anxieuse.

A l’opposé, ils peuvent se traduire par une incapacité à rester assis ou en place, par un comportement inadapté avec pleurs et cris.

Symptômes physiques

Symptômes physiquesIls sont souvent intenses mais pas toujours objectifs.

Ils sont extrêmement variés, les plus fréquemment rencontrés étant :

  1. palpitations cardiaques,
  2. tremblements,
  3. difficultés respiratoires, sensation d’étouffement,
  4. sensation de vertiges,
  5. sensation de malaise,
  6. douleurs thoraciques,
  7. diarrhée…
Symptômes neurovégétatifs

Symptômes neurovégétatifsLes symptômes neurovégétatifs les plus fréquemment rencontrés sont :

      1. sueurs,
      2. pâleur,
      3. rougeur du visage,
      4. bouffées de chaleur,
      5. mains moites,
      6. sécheresse de la bouche.