Troubles anxieux : bienfaits de la médecine thermale

Feb 6, 2019 par

Diverses études ont été menées ces derniers temps sur l’efficacité des cures thermales pour les personnes souffrant de troubles anxieux. En France, il existe 105 établissements thermaux. Près de 9 millions de journées de soins sont délivrées chaque année par ces établissements. Les affections chroniques liées au stress telles que les troubles anxieux, le brun-out ou encore les états dépressifs peuvent voir leurs symptômes diminuer grâce aux cures thermales.

cure-thermale

Essai clinique Stop-Tag sur les troubles anxieux

Diverses études ont prouvé que la balnéothérapie est efficace dans le trouble anxieux généralisé (TAG). Une étude clinique, appelée Stop-Tag a en effet évalué le service médical rendu (SMR) dans la prise en charge de ces TAG par la cure thermale. Cette étude a inclus 237 patients atteint d’un TAG au sein de 4 centres thermaux français. Cette étude a été divisée en deux cohortes de patients. Un groupe était traité par paroxétine (P), un antidépresseur, pendant 2 mois et un second groupe traité par cure thermale (CT) pendant 3 semaines. L’évaluation s’est déroulée à la 8ème semaine. A noter qu’un suivi a été fait pendant 24 semaines.

Groupe CT : 22% des patients sont guéris à la 8ème semaine.

Groupe P : 7.5 % des patients sont guéris à la 8ème semaine.

De plus, sur une durée de 6 mois pour les patients faisant partie du groupe cure thermale, 66% d’entre eux ont eu une amélioration clinique de 49% par rapport à l’état initial.

À savoir ! Un trouble anxieux généralisé (TAG) regroupe différents types de symptômes : une anxiété quasi permanente et des symptômes anxieux non spécifiques. Cette tendance exagérée à l’inquiétude est présente chaque jour.

Des cures thermales pour le burn-out et la dépression ?

Des études ont également été menées concernant le burn-out et la dépression.

Pour l’étude sur le burn-out, qui a inclus 65 patients (majoritairement des femmes), l’ensemble des symptômes ont été significativement réduits après la cure thermale. Ce résultat est maintenu à 3 mois après la fin de la cure.

À savoir ! Les symptômes du burn-out sont : la fatigue, le stress, la perte de motivation et des troubles du sommeil.

Concernant l’étude sur la dépression, 109 patients ont été divisés en deux groupes. 78 patients dépressifs ont réalisé une cure thermale et 31 patients ont réalisés une cure thermale de façon différée, c’est-à-dire 6 mois plus tard.

Groupe ayant suivis une cure thermale : diminution de 54,5% des symptômes dépressifs ; diminution de 14% de la consommation des antidépresseurs au bout de 6 mois.

Groupe ayant bénéficié d’un simple suivi (cure thermale différée, effectuée 6 mois après) : diminution de 11,5% des symptômes dépressifs ; augmentation de 25% de la consommation d’antidépresseurs.

Pour finir, une étude sur le sevrage des psychotropes a également été menée en France. Pour les patients ayant suivi une cure thermale de 3 semaines alors qu’ils présentaient une consommation chronique de benzodiazépines (psychotrope), un arrêt total de benzodiazépines a été constatée chez 41,52% des patients.

Retrouvez notre fiche dédiée à la dépression et l’anxiété.

Léa G., Journaliste Scientifique

Troubles anxieux : des preuves solides.Egora.Consulté le 24 janvier 2019.
Léa G.
Rédactrice scientifique
Passionnée par la virologie, l’immunologie et les enfants.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.