Le sucre, addictif ou anti-stress ?

Aug 24, 2016 par

sucre-addictif-anti-stress

De nombreuses études s’intéressent aujourd’hui à l’effet du sucre sur le cerveau, indépendamment de ses qualités nutritives. Certaines lui prêtent des propriétés anti-stress, d’autres le rangent dans la catégorie des addictifs. Qu’en est-il vraiment ? Santé sur le Net réalise pour vous une synthèse de la question.

Le sucre, un anti-stress

sucre-addictif-anti-stress-boisson-sucrée Une étude menée par des chercheurs de l’Université de Californie visait à tester l’hypothèse  que la consommation de sucre permettrait de réduire le stress, au niveau du cerveau, suite à des études réalisées chez le rongeur. Ces études réalisées chez l’animal,  indiquaient par ailleurs, que la consommation de sucre induirait un effet anti-stress au niveau cérébral, et que le mécanisme permettant cet effet pourrait être impliqué dans l’addiction et/ou la surconsommation de produits sucrés.

D’autre part, une étude menée sur 19 femmes a permis de comparer l’expression de marqueurs du stress chez des femmes ayant consommé une boisson sucrée, ou une boisson light (aspartame), trois fois par jour sur une période de deux semaines. Les résultats ont montré que la consommation de boisson sucrée était associée en situation de stress à une activité cérébrale accrue au niveau de l’hippocampe, structure impliquée dans la mémoire, mais aussi dans la perception des tensions, ainsi qu’à une réduction du taux de cortisol, une hormone du stress.

Ainsi, les résultats de l’étude suggèrent que la consommation de sucre pourrait avoir un effet anti-stress. Cet effet pourrait également jouer sur la consommation excessive ou addictive de produits sucrés.

Aliments, sucre et addiction

Aliments « savoureux » et addiction

L’addiction à la nourriture se traduit par un comportement alimentaire privilégiant la consommation des aliments « savoureux » (riches en gras, sel, ou sucre), en quantité supérieure à celle nécessaire à l’organisme.

Une étude réalisée chez des individus « addicts » à la nourriture en comparaison à des individus sains, a montré que l’activité cérébrale dans des régions spécifiques du cerveau différait entre les deux groupes d’individus, en réponse à la consommation de nourriture.

Cette différence a été observée par les chercheurs notamment au niveau de l’hypothalamus, une structure impliquée dans la régulation du comportement alimentaire. Une hypothèse émise serait que le stress impacterait des mécanismes cérébraux impliquant l’hypothalamus, ce qui influencerait le comportement  alimentaire et donc l’envie de consommer des aliments dits « savoureux ».

sucre-addictif-anti-stress-aliments

Le sucre, addictif ?

Une récente revue de la littérature s’est intéressée en particulier à l’addiction au sucre (ou aux aliments sucrés), une théorie populaire étant que le sucre serait un agent addictif, potentiellement comparable à une drogue. L’étude a montré qu’il y aurait bel et bien un effet addictif du sucre chez l’Homme, mais qu’il était encore trop tôt pour parler d’addiction ou de dépendance au sucre, du moins dans les documents et études officielles.

Yasmine Z., Journaliste Scientifique


Sources :

Comment le sucre apaise les angoisses. Le Figaro. 12 août 2016

Tryon MS et al. Excessive Sugar Consumption May Be a Difficult Habit to Break: A View From the Brain and Body. The Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism. Juin 2015 / doi:  10.1210/jc.2014-4353

Kalon E et al. Psychological and Neurobiological Correlates of Food Addiction. International Review of Neurobiology. Juillet 2016 / DOI: 10.1016/bs.irn.2016.06.003

Westwater ML et al. Sugar addiction: the state of the science. European Journal of Nutrition. Juillet 2016 / DOI: 10.1007/s00394-016-1229-6


Yasmine Z.

Journaliste Scientifique.

Biologiste spécialisée en Pharmacologie Clinique.

Passionnée d’écriture, elle a un tempérament créatif et un style d’aplomb.

Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.


Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.