Des adolescents anxieux après le confinement

Jul 22, 2020 par

La pandémie de la Covid-19 laissera certainement son empreinte sur la population du monde entier et toutes les tranches d’âge sont concernées. Quel est l’impact du confinement sur les adolescents ? A-t-il entraîné une augmentation des troubles anxieux chez cette population particulièrement sensible ? De spécialistes commencent à s’exprimer sur ce sujet.

Adolescente qui porte un masque et qui à l'air paniquée

Des adolescents marqués par le confinement

Enfants et adultes de tous les pays ont été profondément impactés par les mesures de confinement rendues nécessaires par l’ampleur de l’épidémie de la Covid-19. Quelles sont les conséquences de ce confinement totalement inédit sur les adolescents ? Selon certains spécialistes, la jeune génération pourrait être intensément marquée par cet événement.

L’adolescence est une période clé dans le développement de l’individu, une période de fragilité qui peut conditionner la santé physique et mentale à moyen et long terme, mais aussi les comportements des jeunes. Le confinement a stoppé net les interactions sociales si importantes pour les jeunes. Et cet impact se révèle assez variable en fonction de l’âge des jeunes et de leurs éventuels facteurs de risque face à la Covid-19. Dans tous les cas, nombreux sont les adolescents qui sont nettement impactés par cette crise sanitaire.

Un impact en partie lié à la durée du confinement

L’impact du confinement n’a pas été le même pour tous les adolescents. Les inégalités sociales, culturelles ou familiales ont considérablement augmenté les effets de cette période de réclusion forcée. Face à ces événements inédits, l’anxiété des jeunes a été fortement augmentée, surtout dans les milieux défavorisés. De même, les enfants atteints préalablement de certains troubles (troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité, troubles du spectre de l’autisme) étaient encore plus fragilisés que les autres face à cette crise sans précédent.

A l’inverse, le confinement semble avoir eu quelques effets positifs, au moins temporairement :

  • Un net recul des tentatives de suicide dans les premières semaines du confinement ;
  • Un mieux-être pour les jeunes atteints de phobie scolaire.

Mais ces effets se sont rapidement estompés avec l’allongement de la durée du confinement et le repli sur eux de certains adolescents.

Rester vigilants dans les mois et les années à venir

L’anxiété des adolescents liée à la pandémie et au confinement peut être expliquée par plusieurs aspects, notamment :

  • La survenue d’un événement exceptionnel et inattendu, sur lequel ils n’avaient aucun pouvoir ;
  • La peur de transmettre le virus à leur entourage ;
  • La crainte du décrochage scolaire et de l’échec dans les études.

Selon les spécialistes, il est capital de rester vigilant pour surveiller les conséquences à moyen et long terme du confinement sur la santé et le bien-être des adolescents. Certains pourraient avoir du mal à reprendre le cours normal de leur vie après un tel événement. L’écoute des jeunes est donc indispensable pour les aider à aller de l’avant après la Covid-19.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– Le confinement a fortement impacté les adolescents. Medscape. Consulté le 19 juillet 2020.

Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.